• Accueil
    • Tourisme
      • Déguster
        • En Lot et Garonne, Cuisine et Terroir sont intimement liés

En Lot et Garonne, Cuisine et Terroir sont intimement liés

Le Lot et Garonne offre une cuisine de terroir, aux saveurs multiples. Ce département rural est l’un des premiers producteurs de fruits et légumes du Sud Ouest. La gastronomie y tient une place de choix. Stendhal  n’ hésite pas à qualifier le département  de Toscane française. Douceur de vivre et qualité de vie, c’est le département rêvé de tout épicurien.

Les richesses culinaires se dessinent à l’envi mettant en scène produit et terroir. L’art du bien manger contribue à la réputation gastronomique de cette région du Sud Ouest.

Pruneau et tomate, produits emblématiques

Le Pruneau d’Agen, possédant une IGP/Indication Géographique Protégée, est la star locale incontestée de quoi faire rougir la tomate de Marmande. On en consomme depuis le XVIIIème siècle. C’est la prune dit d’Ente, à la couleur violette qui est la variété utilisée, conservant toutes les propriétés du fruit (fibres, glucides, magnésium, vitamine E) une fois séchée. Le fruit mûr est récolté à la fin de l’été et séché. Le pruneau, moelleux, savoureux et sucré se consomme nature, en accompagnement de plats salés ou dans des desserts. On peut aussi le déguster dans l’eau de vie. Le Grand Pruneau show, le 1er week-end de septembre dédié à la vedette locale rassemble chaque année plus de 30.000 personnes ; Saint-Aubin le célèbre également le 2ème week-end de septembre.

Aussi célèbre que le pruneau, la tomate de Marmande, charnue, de taille moyenne, à la chaire rouge, parfumée, juteuse et sucrée,  a une saveur particulière. Elle doit sa production, dans le bassin marmandais, au phylloxéra qui a décimé en 1863 de nombreuses vignes. Variété précoce  on la trouve sur les marchés au début de l’été. Crue ou cuite, la tomate est à l'origine de nombreuses préparations culinaires, se mariant à merveille avec de nombreux ingrédients. Pour surprendre les papilles, un brasseur Marmandais a même eu l’idée de lancer une bière aromatisée à la tomate. La ville fête chaque année, fin juillet ce fruit emblématique lors de la "Tomato fiesta ».

Fraise et foie gras, autres stars

Le département est aussi le paradis de la fraise, notamment la Garriguette, mais aussi des  asperges cultivées sur les coteaux du marmandais. Marmande fête la fraise, le 3ème week-end de mai. Cancon se la joue noisette, c’est  incontestablement sa capitale.

En Lot et Garonne, le foie gras fait également le régal des gourmands et gourmets. On en trouve sur les marchés, on peut aussi se le procurer directement à la ferme chez des  producteurs locaux.

Côté viande, on consomme la blonde d’aquitaine, une race bovine à la chair tendre et savoureuse. Les éleveurs de la région ont créé en 1987 la marque « bœuf blond d’Aquitaine » de façon à valoriser leur production, label rouge.

Vin et eau-de-vie

Le département produit également des vins d’appellation contrôlée. Le côte de Brulhois, connu depuis la guerre de Cent Ans, est un vin charpenté de caractère à la robe foncée. Il est parfait sur du gibier, du canard ou du fromage. Buzet-sur-Baïse est la capitale d’un autre vin produit localement : le buzet, rouge, harmonieux et fruité, il s’apprécie sur les magrets ou lapins aux pruneaux. La région de Duras produit également un vin, associé depuis peu aux vins de Bergerac, qui se décline en blanc léger, rouge fringant et rosé.

On peut aussi déguster, avec modération, à la frontière des Landes et du Gers, dans le pays d’Albret, le fameux Armagnac, une eau de vie obtenue à partir de la distillation de vins blancs secs et vieillie en fûts de chêne, lui conférant couleur et arômes.

Photo Vignerons de Buzet

Plaisirs sucrés

Enfin côté desserts, on apprécie  la tourtière de Penne d’Agenais aux pruneaux ou aux pommes parfumée à l’Armagnac. Cette pâtisserie est constituée de nombreuses fines couches de pâte beurrée et sucrée façon feuilletage. Un vrai régal ! 

La tourtière est prétexte à des manifestations folkloriques dans plusieurs communes, notamment à Penne-d’Agenais (le second dimanche de juillet), où les fabricantes de la région viennent soumettre leur tourtière à un jury, et à Tournon-d’Agenais (en août).

Le Lot et Garonne sait marier terroir et plaisirs gourmands.