Les gabarres fumèloises

Fumel
Partager Les gabarres fumèloises
Les gabarres fumèloises

C’est en me rendant à Fumel que j’apprends qu’une gabarre emmène les visiteurs au fil de l’eau pour découvrir les secrets de fleuve : le Lot. Il est possible de faire de la gabarre tous les jours sauf le samedi. Les départs sont à 14h30 et 17 heures. Le premier parcours est un peu plus long car la gabarre passe par les écluses. Ce second, quant à lui, s’arrête à ces écluses mais ne les franchit pas.

Pour trouver l’embarcadère, c’est très simple. Une fois que vous arrivez à Fumel, ne montez pas au village. Prenez le petit parking sur votre droite (si vous arrivez de Villeneuve-sur-Lot), un parking indique que des visites en bateaux ont lieu 200 mètres plus loin, vous arrivez à un pont. Il suffit de descendre et vous trouverez la cabane du gabarier. Les billets sont en vente sur place ou à l’Office du Tourisme de Fumel. Il est préférable de réserver, surtout pendant cette période. Il y a des tarifs réduits pour les adultes et les enfants. Vous pouvez profiter de cette activité d’avril à décembre.

J’embarque dans la gabarre pour le second tour. Je n’aurai donc pas la chance de passer les écluses. Les sièges sont dotés de petites tables rétractables que je trouve très pratique pour poser le bloc-notes, l’appareil photo ou encore le téléphone.

Le moteur tourne, je sens la gabarre bouger et le départ est imminent. La guide me présente le vieux pont de Fumel. Il s’agit du premier pont entre Cahors et Villeneuve-sur-Lot qui date du XIXème siècle. Je me déplace ensuite le long du village. J’aperçois l’église Saint-Antoine et son haut clocher en pointe ainsi que le château qui abrite dorénavant la mairie. Je devine ses formes architecturales avec plusieurs de ses balcons. Les jardins agrémentés de fleurs et d’arbres exotiques sont également perceptibles depuis la gabarre. La guide me conte de façon assez brève l’histoire du château.

Elle me parle ensuite du théâtre en plein air et de la piste cyclable construite sur l’ancienne ligne de chemin de fer de Fumel. Elle me donne un aperçu de toutes les activités faisables dans et autour du village. C’est assez sympathique !

Au loin, sur les hauteurs d’une colline, j’aperçois une construction massive. Les habitants le nomment l’arc de triomphe de Fumel. Il s’agit d’un ancien débarcadère. La guide s’attarde ensuite sur les carrières de pierre et les extractions de minerai de fer qui ont lieu derrière cette colline. Elle fait passer un panier dans les rangs ce qui me permet de voir de plus près ce matériau et de le toucher.

Je passe ensuite devant un manoir privé qui a été détruit pendant la guerre de Cent Ans. Il est tout de même bien restauré et en très bel état. Sur ma gauche, le clocher de l’église de Condat apparait à travers quelques arbres. Les habitants de ce tout petit village me font de grands gestes de la main, ils me disent bonjour en toute simplicité et avec gentillesse. L’accueil, même depuis une gabarre, est toujours chaleureux dans le Lot-et-Garonne !!

Il y a beaucoup d’espaces de pêche sur les bords du Lot. Je rencontre quelques pêcheurs au loin qui attendent patiemment leur proie. Je crois que ce n’est pas le moment de les déranger même si certains curieux lèvent la tête pour voir passer la gabarre ! La guide en profite donc pour nous faire passer des fiches sur la faune du fleuve ainsi que sur les différents poissons qui nagent dans le Lot.

Le moulin suivant a été construit six mètres en-dessous de l’eau. Sur ma gauche, d’assez belles maisons de pierres, très bien restaurées qui forment une ligne suivant le fleuve. Leur cachet habille le paysage ! La guide me parle désormais des gabarres et de leur utilité dans la région. Ses explications sont toujours agrémentées d’un schéma pour comprendre « l’anatomie » d’une gabarre. Je trouve cela très ludique et pédagogique, surtout pour les enfants !

Le paysage est pour l’instant très sympathique et calme. Mis à part un héron, je n’ai croisé aucune autre espèce vivante. L’environnement est composé de vallées, de champs et de forêt. Le territoire n’est pas plat, j’aime beaucoup ces reliefs qui se reflètent dans l’eau. J’apprends que le fleuve est situé entre deux départements. J’ai donc à ma gauche le Lot-et-Garonne et à ma droite le Lot. Cela amène quelques problèmes de coordinations et d’échanges entre les deux rives. Je trouve cette situation assez atypique !

La gabarre passe entre plusieurs écluses mais je ne les aperçois pas. Cela est tout à fait normal, elles sont sous l’eau. Il est plus facile de les voir  le dimanche car le niveau de l’eau est généralement plus bas. Cela dit, de l’autre côté, une écluse immergée est un peu plus visible. Au bout du chemin, un barrage avec sa centrale hydroélectrique. J’écoute le bruit de l’eau et j’admire les quelques cascades. Il y a même un couloir réservé au passage des poissons !! Les fumélois pensent à tout !!

Pour finir, juste en face du barrage, je découvre le château de Fossat qui est une propriété privée. Cela dit, l’édifice est très joli, fleuri et doté d’un jardin à la française.

Il est temps de faire demi-tour. La touche d’originalité des gabarres fuméloises arrive tout de suite. Selon le jour et l’horaire de la visite, des produits du terroir peuvent être dégustés, vendus ou des présentations sur le savoir-faire local animeront la balade. Aujourd’hui, je rencontre un trufficulteur qui me parle de sa perle noire, de ses caractéristiques tout en donnant quelques bonnes recettes. Il vend ses produits à la fin de la balade.

De retour à l’embarcadère après 1h15 de visite au fil de l’eau du Lot. Le paysage n’est pas très sauvage mais la forêt qui borde le fleuve permet d’être coupé des activités citadines. La gabarre permet également d’avoir un point de vue différent sur Fumel. Je conseille cette activité à toutes les familles !!

Allez, tout le monde sur le pont ! 


Les gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesLes gabarres fumèloisesC’est en me rendant à Fumel que j’apprends qu’une gabarre emmène les visiteurs au fil de l’eau pour découvrir les secrets de fleuve : le Lot. Il est possible de faire de la gabarre tous les jours sauf le samedi. Les départs sont à 14h30 et 17 heures. Le premier parcours est un peu plus long car la gabarre passe par les écluses. Ce second, quant à lui, s’arrête à ces écluses mais ne les franchit pas.

Pour trouver l’embarcadère, c’est très simple. Une fois que vous arrivez à Fumel, ne montez pas au village. Prenez le petit parking sur votre droite (si vous arrivez de Villeneuve-sur-Lot), un parking indique que des visites en bateaux ont lieu 200 mètres plus loin, vous arrivez à un pont. Il suffit de descendre et vous trouverez la cabane du gabarier. Les billets sont en vente sur place ou à l’Office du Tourisme de Fumel. Il est préférable de réserver, surtout pendant cette période. Il y a des tarifs réduits pour les adultes et les enfants. Vous pouvez profiter de cette activité d’avril à décembre.

J’embarque dans la gabarre pour le second tour. Je n’aurai donc pas la chance de passer les écluses. Les sièges sont dotés de petites tables rétractables que je trouve très pratique pour poser le bloc-notes, l’appareil photo ou encore le téléphone.

Le moteur tourne, je sens la gabarre bouger et le départ est imminent. La guide me présente le vieux pont de Fumel. Il s’agit du premier pont entre Cahors et Villeneuve-sur-Lot qui date du XIXème siècle. Je me déplace ensuite le long du village. J’aperçois l’église Saint-Antoine et son haut clocher en pointe ainsi que le château qui abrite dorénavant la mairie. Je devine ses formes architecturales avec plusieurs de ses balcons. Les jardins agrémentés de fleurs et d’arbres exotiques sont également perceptibles depuis la gabarre. La guide me conte de façon assez brève l’histoire du château.

Elle me parle ensuite du théâtre en plein air et de la piste cyclable construite sur l’ancienne ligne de chemin de fer de Fumel. Elle me donne un aperçu de toutes les activités faisables dans et autour du village. C’est assez sympathique !

Au loin, sur les hauteurs d’une colline, j’aperçois une construction massive. Les habitants le nomment l’arc de triomphe de Fumel. Il s’agit d’un ancien débarcadère. La guide s’attarde ensuite sur les carrières de pierre et les extractions de minerai de fer qui ont lieu derrière cette colline. Elle fait passer un panier dans les rangs ce qui me permet de voir de plus près ce matériau et de le toucher.

Je passe ensuite devant un manoir privé qui a été détruit pendant la guerre de Cent Ans. Il est tout de même bien restauré et en très bel état. Sur ma gauche, le clocher de l’église de Condat apparait à travers quelques arbres. Les habitants de ce tout petit village me font de grands gestes de la main, ils me disent bonjour en toute simplicité et avec gentillesse. L’accueil, même depuis une gabarre, est toujours chaleureux dans le Lot-et-Garonne !!

Il y a beaucoup d’espaces de pêche sur les bords du Lot. Je rencontre quelques pêcheurs au loin qui attendent patiemment leur proie. Je crois que ce n’est pas le moment de les déranger même si certains curieux lèvent la tête pour voir passer la gabarre ! La guide en profite donc pour nous faire passer des fiches sur la faune du fleuve ainsi que sur les différents poissons qui nagent dans le Lot.

Le moulin suivant a été construit six mètres en-dessous de l’eau. Sur ma gauche, d’assez belles maisons de pierres, très bien restaurées qui forment une ligne suivant le fleuve. Leur cachet habille le paysage ! La guide me parle désormais des gabarres et de leur utilité dans la région. Ses explications sont toujours agrémentées d’un schéma pour comprendre « l’anatomie » d’une gabarre. Je trouve cela très ludique et pédagogique, surtout pour les enfants !

Le paysage est pour l’instant très sympathique et calme. Mis à part un héron, je n’ai croisé aucune autre espèce vivante. L’environnement est composé de vallées, de champs et de forêt. Le territoire n’est pas plat, j’aime beaucoup ces reliefs qui se reflètent dans l’eau. J’apprends que le fleuve est situé entre deux départements. J’ai donc à ma gauche le Lot-et-Garonne et à ma droite le Lot. Cela amène quelques problèmes de coordinations et d’échanges entre les deux rives. Je trouve cette situation assez atypique !

La gabarre passe entre plusieurs écluses mais je ne les aperçois pas. Cela est tout à fait normal, elles sont sous l’eau. Il est plus facile de les voir  le dimanche car le niveau de l’eau est généralement plus bas. Cela dit, de l’autre côté, une écluse immergée est un peu plus visible. Au bout du chemin, un barrage avec sa centrale hydroélectrique. J’écoute le bruit de l’eau et j’admire les quelques cascades. Il y a même un couloir réservé au passage des poissons !! Les fumélois pensent à tout !!

Pour finir, juste en face du barrage, je découvre le château de Fossat qui est une propriété privée. Cela dit, l’édifice est très joli, fleuri et doté d’un jardin à la française.

Il est temps de faire demi-tour. La touche d’originalité des gabarres fuméloises arrive tout de suite. Selon le jour et l’horaire de la visite, des produits du terroir peuvent être dégustés, vendus ou des présentations sur le savoir-faire local animeront la balade. Aujourd’hui, je rencontre un trufficulteur qui me parle de sa perle noire, de ses caractéristiques tout en donnant quelques bonnes recettes. Il vend ses produits à la fin de la balade.

De retour à l’embarcadère après 1h15 de visite au fil de l’eau du Lot. Le paysage n’est pas très sauvage mais la forêt qui borde le fleuve permet d’être coupé des activités citadines. La gabarre permet également d’avoir un point de vue différent sur Fumel. Je conseille cette activité à toutes les familles !!

Allez, tout le monde sur le pont ! 

Les gabarres fumèloises

Les gabarres fumèloises

#activité #découverte #loisirs


Retour à la page "Familiale"

Vous aimerez aussi

Fumel

Fumel
Fumel

Fumel

Le château de Bonaguil

Le château de Bonaguil
Le château de Bonaguil

8,8 km - Saint-Front-sur-Lémance

Ministoria

Ministoria
Ministoria

8,8 km - Saint-Front-sur-Lémance

Le château de Gavaudun

Le château de Gavaudun
Le château de Gavaudun

9,6 km - Gavaudun

Les visites insolites dans le Lot-et-Garonne ?

Les visites insolites dans le Lot-et-Garonne ?
Les visites insolites dans le Lot-et-Garonne ?

16,6 km - Monflanquin

Évènements à proximité

Après-midi Halloween

Après-midi Halloween
Après-midi Halloween

28/10/2020

Fumel

Fêtes populaires

Spectacle - Encyclopédie du geste ouvrier

Spectacle - Encyclopédie du geste ouvrier
Spectacle - Encyclopédie du geste ouvrier

06/11/2020

Fumel

Danse

Spectacle - L'Audace du Papillon

Spectacle - L'Audace du Papillon
Spectacle - L'Audace du Papillon

20/11/2020

Fumel

Théâtre

Spectacle - La saga de Grimr

Spectacle - La saga de Grimr
Spectacle - La saga de Grimr

27/11/2020

Fumel

Concerts

Concert Connaissance Jeunes Interprètes

Concert Connaissance Jeunes Interprètes
Concert Connaissance Jeunes Interprètes

05/12/2020

Fumel

Concerts

Cours de danse

Cours de danse
Cours de danse

28/10/2020

93 m - Fumel

Danse

35ème Rallye de Bonaguil

35ème Rallye de Bonaguil
35ème Rallye de Bonaguil

24/10/2020 au 25/10/2020

507 m - Fumel

Evènements sportifs

Visite de la centrale hydro-électrique de Fumel

Visite de la centrale hydro-électrique de Fumel
Visite de la centrale hydro-électrique de Fumel

20/10/2020

984 m - Fumel

Divers

Thé dansant

Thé dansant
Thé dansant

29/11/2020

2,6 km - Monsempron-Libos

Fêtes populaires

Marché traditionnel de Monsempron-Libos

Marché traditionnel de Monsempron-Libos
Marché traditionnel de Monsempron-Libos

22/10/2020

2,6 km - Monsempron-Libos

Marchés

À découvrir aux alentours

FUMEL

FUMEL
FUMEL

Au bord du Lot et au coeur d'une nature généreuse, la ville de Fumel, chef lieu de Canton, vous invite à découvrir u ...

Fumel

Château de Bonaguil

Château de Bonaguil
Château de Bonaguil

Situé dans le Lot-et-Garonne, à la frontière du Lot et de la Dordogne, le Château de Bonaguil forme un ensemble uniq ...

5,7 km - Saint-Front-sur-Lémance

Château de Gavaudun

Château de Gavaudun
Château de Gavaudun

Fière sentinelle dominant une étroite vallée classée site naturel protégé, le Château de Gavaudun couronne un éperon ...

9,6 km - Gavaudun

TOURNON D'AGENAIS

TOURNON D'AGENAIS
TOURNON D'AGENAIS

Comme Penne d'Agenais, Tournon d'Agenais se situe sur une colline. Bastide aux rues à angle droit, découvrez les rem ...

11,0 km - Tournon-d'Agenais

Musée des Bastides

Musée des Bastides
Musée des Bastides

À Monflanquin, l'une des plus belles bastides du Sud-Ouest, labellisée "Un des plus beaux villages de France", décou ...

16,6 km - Monflanquin